Inquiétude d’un professeur

Posté par postbacbertrandeborn le 17 juin 2008

La fin du contrat de notre secrétaire post-bac approche ; j’imagine mal pourtant notre lycée se passer de ses services. Qui gèrera les dossiers, qui préparera les conseils de classe, concours et concours blancs, organisera les opérations d’information en direction des familles et des lycéens, répondra au téléphone, et s’occupera des relations avec les autres administrations (universités, sécurité sociale, etc.) ? Comment nous, professeurs, pourrions-nous prendre en charge ce travail colossal ? Nos charges n’ont fait qu’augmenter, et ont atteint des sommets cette année ; et le reste de l’équipe administrative est déjà bien occupée ! Certes, il faudra bien tourner, et nous le ferons avec notre motivation habituelle. Mais nous avons nos limites, et les tâches pédagogiques sont considérables auprès d’étudiants exigeants, qu’il faut préparer à des concours difficiles.

Avec le départ de Jean Campion, la recherche d’économies trouve une de ses limites les plus évidentes. Comment en outre ne pas songer avec amertume à ce gaspillage de compétences, alors même que les classes préparatoires de proximité sont reconnues unanimement pour leur intérêt pédagogique et social ?

 

François Gadeyne
Professeur de Lettres

Laisser un commentaire

 

le bien être de candresse e... |
les pensées doubles de Caleb |
Mareil Autrement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue sur le blog du RC...
| Section du Parti socialiste...
| Le Nouveau Centre Montbard